La semaine dernière, l’événement Devoxx France 2022 a réuni de nombreux développeurs pendant 3 jours. L’objectif de cet événement est le partage autour des technologies mais aussi des méthodologies.

L’événement Devoxx France 2022

Tout d’abord, j’assiste à Devoxx France depuis 20131. Et cela faisait un moment que je n’avais pas partagé mon retour sur l’événement2 3 4 5.

Encore une fois, je vous propose une vision de Devoxx France 2022 à la fois au travers du spectre du conférencier et de l’orateur. De plus, je ne vous partage pas (encore) mes notes complètes mais seulement mon impression pour vous donner envie ou pas de visionner les enregistrements.

Gâteau 10 ans de Devoxx France
Les 10 ans de
Devoxx France

L’organisation

Devoxx France 2022 était une édition spéciale à fois car nous fêtions les 10 ans de l’événement mais aussi parce qu’il y avait eu une pause de 2 ans pour moi.

L’organisation est maintenant bien rodée. Quelques changements dont certains peut-être dus à la situation sanitaire :

  • Je n’ai pas testé les 2 bagageries dont une au RdC du bâtiment.
  • Un large accueil au RdC du bâtiment qui évite sûrement l’attroupement dans la zone dédiée à Devoxx France.
  • Plus de prise électrique pour recharger les batteries (même pas dans la salle des orateurs). Néanmoins, je ne suis jamais tombé à court de batterie.
  • J’ai peut-être raté l’information mais je ne savais pas comment récupérer le package de goodies. Néanmoins, les gilets rouges ont pu pour me renseigner.
  • La salle des orateurs a été remplacée par une zone ouverte et commune avec les exposants. Au final, elle n’était pas très silencieuse avec le bruit du hall d’exposition et les visioconférences qui s’y déroulaient. Cependant, le problème était vite réglé avec un casque à réduction de bruit. J’avais oublié qu’il y avait toujours une salle pour les orateurs plus calme avec des prises électriques (merci Guillaume pour le rappel).
  • En outre, cette salle avait son propre buffet (le même menu que les participants). Ce qui permettait d’éviter la queue sur la pause méridienne. File d’attente qui était, somme toute, rapide.
  • On ne pouvait plus se servir soi-même le café. Ce qui a provoqué quelques longues files d’attente. Mais encore une fois, elles se sont révélées plutôt rapides.
  • Il n’était pas possible d’emmener son repas et/ou boisson sur le parvis pour déjeuner à l’extérieur. Rien de grave mais j’ai été coupé dans mon élan pour prendre l’air parisien. 😁

Sans être obligé, les organisateurs nous ont fortement recommandé de porter le masque. J’ai l’impression que la consigne qui a été en grande partie respectée.

Mon programme

En premier lieu, je passe rapidement au Palais des Congrès dès mardi soir pour récupérer mon badge. Cela m’évitera de faire la queue le lendemain matin.

Mercredi

  • Remèdes aux oomkill, warm-ups, et lenteurs pour des conteneurs JVM : les problèmes que l’on rencontre avec du Java sur Kubernetes. Passage en revue des outils classiques et du comportement de la JVM (heap, mémoire & compilateurs). Néanmoins, j’ai tout de même découvert les Native Allocators qui peuvent résoudre certains problème de RSS qui croit dans le temps.
  • Kafka : carte des pièges à l’usage des développeurs et des ops : retour d’expérience de Red Hat sur la construction d’un Kafka-as-a-Service où l’on apprend pas mal d’astuces sur Kafka et l’exploitabilité d’un service.
  • Gagner du temps en créant des extensions pour vos navigateurs : très bonne introduction au développement d’extension pour butineur. Même si je n’ai rien appris, j’aurais aimé avoir cette conférence sous la main quand j’ai commencé le développement de ce type de plugin.
  • Merci Keptn Obvious! SLOs observables avec Prometheus et Keptn : présentation d’un outil de création de pipelines autour de l’observabilité.
  • Reprenez le contrôle de votre bash en devenant un ninja de la CLI ! 😎 : collections d’outils pour la productivité des développeurs dans un terminal. Je connaissais la très grande majorité des outils mais ça ne fait jamais de mal de vérifier que l’on n’est pas passé à côté une commande magique ou de redécouvrir l’usage d’une application.
  • Speaker diner
    • C’est une première pour moi. Au final, c’est un moment privilégié pour discuter avec les organisateurs, des personnes que l’on n’a pas vu depuis longtemps ou rencontrer des experts dans leur domaine. Très ravi d’y avoir enfin participé.

Jeudi

  • Et si les micro-services n’avaient rien à voir avec la technique ? modèles d’organisation des équipes et les collaborations possibles. N’étant pas un grand fan des micro-services mais ayant conscience qu’ils peuvent aider dans une organisation très large, cette présentation m’a beaucoup parlé. J’y ai découvert l’outil Team Topologies pour aider à organiser les équipes et contractualiser leurs interactions.
  • Vers une culture où tout le monde est responsable de l’indisponibilité : suite, toute aussi intéressante, du retour d’expérience de Red Hat sur l’opérabilité d’un service.
  • Montée de version sans interruption : retour d’expérience sur les migrations automatiques de modèles de données PostgreSQL. J’ai eu une petite peur sur le premier tiers de la présentation qui traitait d’évidences sur les locks et les migrations en 3 étapes. Heureusement, le reste de la présentation est consacré au retour d’expérience réel avec plein d’astuces ou de points d’attention sur PostgreSQL.
  • Spécifier ses API asynchrones avec AsyncAPI : pas de commentaire (et voir plus bas) ! 😛
  • Soirée meet & greet
    • Plongé dans des discussions, j’ai complètement oublié les BOF. 😭
    • La soirée meet & greet est toujours un moment sympa et plus posé que le marathon des conférences en journée.

Vendredi

En dernier lieu, les quickies sont souvent super intéressants. Mais comme lors des dernières éditions, j’avais envie de prendre le temps de manger et faire une coupure dans ces journées marathon. Alors je n’en ai suivi aucun… 😕 Vu le format, ce sera assez facile à regarder sur la liste officielle des Quickies de Devoxx France 2022.

Au final, j’ai suivi pas mal de sessions autour de l’exploitabilité et la haute disponibilité au travers de retours d’expérience concrets. Mais j’ai également assisté à des universités plus centrées sur Kafka et Java avec la dimension de la scalabilité horizontale dynamique.

Si vous souhaitez lire plus de retours sur l’événement, je vous laisse découvrir cette compilation sur le blog de Devoxx France.

Ma conférence

C’est la 5ième fois que j’ai la chance de présenter un sujet à Devoxx France. Je n’ai toujours pas pris le temps de partager sur cette expérience6.

C’est une introduction à AsyncAPI. Ainsi donc, j’arrive à 5 présentations dont 3 sur la documentation des API. De plus, l’avant-dernière était au sujet de jq. Un outil très utilisé dans un univers d’API. Ce qui fait donc 80% de conférences sur le thème des API à Devoxx France. Vais-je être catégorisé dans ce domaine ? 😮

La préparation a été compliquée pour des raisons personnelles. Néanmoins, j’arrive à un résultat plutôt satisfaisant7. J’avais du contenu pour faire au moins une ou deux conférences. 😅

Encore une fois, je suis agréablement surpris de l’intérêt porté par ce sujet qui a réunit pas mal de personnes dans cette salle.

Malheureusement, ma toute dernière démo a planté8. Ne voyant pas immédiatement la source de l’erreur et en regardant le temps restant au compteur, je décide d’expliquer le principe à l’oral en faisant l’impasse sur la démo. Je me rends compte que je ne fais plus de vidéo de secours de mes démos9.

Bilan de Devoxx France 2022

En dehors d’une excellente organisation et des présentations de qualité, voici ce que je retiens de Devoxx France 2022 :

  1. 🤗 Revoir les copains ou anciens collègues mais aussi rencontrer des partenaires en réel (et pas seulement en visioconférence).
  2. 🤩 Discuter avec des personnes brillantes (notamment lors du speaker diner).
  3. 😊 Avoir des contributeurs majeurs que tu suis depuis 10 ou 20 ans qui viennent te poser des questions.
  4. 😍 Voir docker-game en action sur le stand de docker.

Pour conclure, est-ce que je retournerai à Devoxx France ? Quelle question ! Bien sûr !

Encore merci et bravo aux organisateurs et à toute l’équipe dont les gilets rouges ! Merci également à nos hôtes, aux orateurs, aux exposants, aux sponsors et aux participants !

  1. J’ai raté la première année car j’avais reçu l’accord pour m’y rendre le lendemain de la fermeture de la billetterie. 😭 Et j’ai dû me désister pour l’édition 9 3/4 sur blessure et arrêt de travail. 🤕
  2.  Devoxx France 2014, c’est (déjà) fini !
  3.  Devoxx France 2015, vivement l’année prochaine !
  4.  Devoxx France 2016, de mieux en mieux !
  5.  Devoxx France 2018, encore et toujours !
  6. Enfin… J’ai tout de même partagé mes astuces pour soumettre un sujet au CFP.
  7. Toujours améliorable, entendons-nous bien !
  8. J’avais oublié d’arrêter les containers de la précédente.
  9. J’ai perdu l’habitude d’en faire depuis 2 conférences à force de ne pas en avoir besoin. Un bon rappel à l’ordre !
https://blog.lecacheur.com/wp-content/uploads/2022/04/DevoxxFrance-2022-106-1024x684.jpeghttps://blog.lecacheur.com/wp-content/uploads/2022/04/DevoxxFrance-2022-106-150x150.jpegSeBDéveloppementdevoxx,événementLa semaine dernière, l'événement Devoxx France 2022 a réuni de nombreux développeurs pendant 3 jours. L'objectif de cet événement est le partage autour des technologies mais aussi des méthodologies. L'événement Devoxx France 2022 Tout d'abord, j'assiste à Devoxx France depuis 2013. Et cela faisait un moment que je n'avais pas partagé mon retour...Un blog, c'est un blog !