Mon changement récent de smartphone était l’occasion d’être plus vigilant sur le contrôle de mes données personnelles. En effet, ce petit appareil qui ne nous quitte plus émet énormément de données vers des services tiers (tel que Google mais pas que).

Il y a quelques temps, j’avais repéré le système d’exploitation /e/ pour téléphone portable dont la promesse est de mieux protéger nos données. Ce système se base sur LineageOS et microG en supprimant tout service ou logiciel susceptible d’envoyer des informations à Google. Pour plus de précision, vous pouvez consulter la FAQ officielle. De même, si vous êtes intéressé pour mieux comprendre ce qu’est LineageOS, je vous recommande de lire cet article.

Avant de continuer, il faut savoir que j’avais un Nextbit Robin avec un Android 7.0 Nougat sans grosse modification. Je ne suis donc pas au fait des évolutions des dernières versions d’Android et je vais sûrement m’étonner de certains détails qui ne sont pas si nouveaux… Même si Android 10 est en cours de déploiement sur ce modèle, ce sera un Android 9 avec LineageOS et donc /e/.

De plus, l’expérience de libération de son téléphone dépend beaucoup des services que l’on a l’habitude d’utiliser et du niveau de contrôle des données que l’on souhaite obtenir. Si vous faites le pas, vous n’aurez peut-être donc pas la même expérience.

Passons donc à mon retour d’expérience après 3 semaines d’utilisation quotidienne de /e/ !

Installation

Ayant acheté un OnePlus 6T tout neuf, j’ai décidé d’installer directement /e/ dessus. Pour cela, j’ai suivi la procédure d’installation officielle.

Ce qu’il faut savoir :

  • La création du compte /e/ met un certain temps à s’activer. J’ai du même attendre une journée avant de recevoir mon premier mail en e.email.
  • Le déblocage (ou même blocage) du bootloader réinitialise complètement le téléphone. Faites donc une sauvegarde de vos données avant tout !
  • La commande pour démarrer sur le recovery sans le flasher est fastboot boot twrp-3.3.1-1-fajita.img.
  • J’ai personnellement fait une sauvegarde du téléphone avant de le flasher avec l’image de /e/ (du 24/12/2019).
  • Une fois après avoir chargé l’image de /e/, TWRP m’affichait le message No OS Installed! Are you sure you wish to reboot?. Est-ce parce que j’ai eu la mauvaise idée de sélectionner l’option Read only ? Malgré plusieurs redémarrages du recovery, chargement de l’image /e/ ou tentative de chargement de l’image officielle (sans succès au passage), j’avais toujours ce message d’erreur. J’ai fini par confirmer le redémarrage et… J’ai vu ce logo :

Ouf ! Mon téléphone redémarre sur /e/. J’avoue que cette première expérience fut quelque peu stressante.

Connectivité

  • Réseau mobile : Tout est pré-configuré et fonctionnel (appels, SMS et 4G). J’ai dû créer mon propre APN car étant chez RED by SFR, je ne pouvais pas recevoir les MMS.
  • Bluetooth : J’ai pu faire des transferts de fichier de plusieurs centaines de Mo et mon WH-1000MX3 fonctionne parfaitement.
  • Wi-Fi : Que ce soit la connexion à un réseau domestique ou le partage de connexion, je n’ai pas rencontré de difficulté.
  • GPS : Testé avec succès sur un trajet de 4h, l’accroche est correcte et je n’ai pas constaté de décrochage. En revanche, j’ai eu l’impression au début que parfois la désactivation de la localisation freeze le téléphone (et provoque un reboot?).
  • USB : La charge est rapide. A noter également que depuis que j’ai flashé mon OnePlus 6T, le transfert de fichier ne fonctionne plus sur le PC qui a été utilisé pour le flash. Seul le transfert de fichier média est fonctionnel. Pourtant, en branchant le téléphone sur un autre ordinateur ça fonctionne. J’ai tenté un nettoyage des périphériques et de la base de registre de Windows 10. Mais rien n’y fait. 🙁

Le retour du boss de fin de niveau

Vous avez réussi à installer /e/ sur votre téléphone. Vous vous dites que vous avez fait le plus dur et que vous avez atteint votre objectif ? Mais vous rappelez-vous de ces jeux vidéo où une fois que vous battiez le boss de fin de niveau, il s’enfuyait pour revenir aussitôt encore plus énervé ?

Et bien je suis au regret vous annoncer que les choses sérieuses commencent maintenant ! En effet, vous allez à présent devoir migrer vos données personnelles.

Migration des données

Ce qui est pratique avec Android, c’est quand vous changez de téléphone. Vous n’avez qu’à saisir votre compte Google et le système s’occupe d’installer toutes vos applications de restaurer toutes vos données. Mais comment ça se passe avec un Android sans compte Google ?

De plus, je n’utilise pas (encore) les services en lignes de /e/ : mails, stockage, notes, contacts, notes, tâches, recherche, … Pourquoi ? Mon objectif est de mieux contrôler mes données personnelles. Alors, même si /e/ n’a pas le même modèle économique que Google, pourquoi irais-je d’un service en ligne vers un autre ? En revanche, je regarderai peut-être leur solution auto-hébergée.

Les applications

Le système est livré avec un ensemble d’applications essentielles. Cependant, vous voudrez sûrement remplacer certaines ou bien en installer d’autres… que vous aviez l’habitude d’utiliser !

Or, sans Google Play, il va être nécessaire de réinstaller à la main vos applications en espérant les retrouver. L’application Apps, installée par défaut, est un store alternatif (cleanapk.org) qui permet d’installer des applications. La liste des applications disponibles semble être à la discrétion de l’équipe de /e/. Il est possible de demander l’ajout d’une application. Ce qui est intéressant, c’est que les applications sont notées sur leur respect de la protection des données. Ce qui permet de filtrer quelques applications un peu trop indiscrètes. 😉

En revanche, le téléchargement d’une nouvelle application ou d’une mise à jour semble souvent ne pas fonctionner (sans avoir de message d’erreur).

Je n’ai pas encore eu besoin de le faire. Mais il faut savoir qu’il est possible d’installer d’autres stores alternatifs tels que F-droid ou Aurora.

Les contacts

Depuis que je suis sous Android, je mets tous mes contacts dans Google Contacts. Ce service est terriblement efficace. Heureusement, il propose une fonction d’export (choisissez le format Apple). Vous pourrez alors importer le fichier vcf dans l’application Contacts.

Comme l’application par défaut ne gère pas les dates d’anniversaire ni la notion de groupe, j’ai installé l’application Simple Contact Pro. J’ai perdu tous les avatars que j’avais positionné ou que mes contacts ont positionné dans Google Contacts (pourtant ils sont présents dans le fichier exporté) et je n’ai pas encore traité le sujet de la synchronisation (mais l’application permet d’exporter nos données).

SMS, MMS & appels

J’ai toujours utilisé SMS Backup & Restore et encore une fois cette application m’a permis de récupérer tous mes SMS et MMS.

Les applications

Certaines applications ne posent pas de problème de migration de données mais plutôt de respect des données personnelles.

Le clavier

Le clavier par défaut ne propose pas d’emojis, pourtant bien pratiques lors d’un échange de SMS.

Les claviers les plus connus (tels que Swift ou Gboard) sont disponibles mais au regard de la protection des données personnelles, j’ai opté pour AnySoftKeyboard et son extension pour la langue française. Il n’est pas aussi pratique qu’un Swift ou un Gboard mais reste plutôt correct.

La photo

J’utilise pour le moment d’application par défaut Open Camera pour la prise de photo/vidéo et pour la galerie.

Les mots de passe

J’ai toujours été retissant à déposer ma base de données KeePass sur mon téléphone Android. Avec une sélection plus restrictive des applications installées, j’ai fait le pas d’installer Keepass2Android sans synchronisation dans le Cloud.

Authentification à deux facteurs : TOTP

J’utilisais jusqu’à présent Google Authenticator. FreeOTP est la solution open source qui est régulièrement recommandée. Mais elle semble ne plus être maintenue (il existe un fork FreeOTP+). Je pense opter pour andOPT car il propose des fonctionnalités de sauvegarde et restauration sans demander l’accès à Internet.

Navigation internet

J’utilise Firefox et Firefox Focus pour consulter des pages web. Malheureusement, il est impossible de migrer les favoris (d’un Firefox Android) sans passer par Firefox Sync

Même si j’utilise uBlock Origin et PrivacyBadger sur Firefox, j’ai également installé Blokada pour bloquer les publicités et trackers dans les quelques applications installées.

Mails

L’application par défaut K-9 est simple et fonctionnelle. Je n’ai pas tout compris sur le lien avec le service de synchronisation. En revanche, l’authentification pour les comptes Gmail passe par une WebView (et une page de login de Google) !?

Agenda

Je ne me suis pas encore penché sur le sujet. A savoir : partager l’agenda avec quelqu’un sans passer par Google Calendar. J’ai vu que beaucoup de personne passent par le protocole CalDAV pour synchroniser leur agenda.

Navigation GPS

J’ai voulu tester OsmAnd~ mais le module de synthèse vocale ne se charge pas. La voix française est affreuse. Il faut donc installer une synthèse vocale (Text to Speech Pico plante et je n’ai pas souhaité installer Flite TTS Engine qui demande un accès internet). J’ai donc utilisé l’application par défaut : Magic Earth. Ces 2 applications utilisent OSM et ne connaissent donc pas tous les numéros de rue et j’avoue que les infos trafic de Waze me manquent un peu…

Multimédia

  • NewPipe (car SkyTube ne fonctionne pas)
  • Freebox : rien à signaler de particulier
  • Spotify (PWA) : impossible d’installer la PWA avec Firefox. Je suis donc passé par l’application Browser (Chromium/Bromite).
  • Il faut que je trouve un lecteur de podcats pour remplacer Podcast Addict.

Personnalisation

  • Bliss Launcher : est très très simple. Je n’ai pas de besoin particulier mais je trouve dommage que l’on ne puisse pas enlever les widgets par défaut. De plus, je ne suis pas un grand fan du style visuel (iOS ?). Il faudrait que je me penche également sur OnePlus Launcher pour voir s’il y a des gros avantages à l’utiliser. Sinon je me rabattrai sur OpenLauncher.
  • Twilight : j’ai réinstallé cette application car l’éclairage nocturne de LineageOS ne semble pas fonctionner. Au passage, je ne suis pas sûr d’avoir compris comment fonctionne le style automatique en fonction de l’heure… En tout cas, il reste tout le temps en mode clair ou en mode sombre chez moi.

Utilitaires (via PWA)

Au lieu d’installer des applications natives, j’ai privilégié quelques applications PWA :

  • QR Scanner
  • WordRef
  • Twitter

Premières impressions

Même si /e/ est encore en beta, je le trouve très stable (sur mon OnePlus 6T). Ma petite réserve est sur le fork. En effet, quand je rencontre un bug, je ne sais pas dire s’il vient d’Android, LineageOS ou de /e/.

Ayant déjà reçu 2 notifications de mise à jour OTA de la part de /e/, je viens de tester la mise à jour du système avec succès (avec une petite sauvegarde avant au cas où).

Je ne sais pas si mon impression vient du contraste avec mon précédent téléphone ou que la batterie du OnePlus est performante ou que /e/ consomme moins de réseau mais en tout cas l’autonomie est plutôt bonne. Je suis sur 4 jours en usage modéré (SMS et internet ponctuel sur le week-end) et 2 jours pour un usage soutenu (SMS, appels, internet, musique, vidéo et GPS ponctuel).

Le déverrouillage par empreinte fonctionne correctement même s’il me semble moins efficace que sur l’OS officiel. J’ai perdu le Face unlock lors du passage sur /e/.

Au final, je suis plutôt satisfait. Même s’il y a quelques bugs; même si la démarche demande un certain effort; même si tout n’est pas encore parfait; je vais rester pour le moment sur /e/. D’autant plus qu’il me reste à explorer plus en profondeur le paramétrage de LineageOS.

En revanche, j’avais clairement sous-estimé l’effort pour se défaire de tous ces pisteurs ou de tous ces services, bien pratiques, qui se sont immiscés dans notre vie.

L’aventure de l’équipe /e/ n’est qu’à son début. Le nettoyage d’Android n’est pas terminé (je pense à la résolution DNS par exemple). Les applications par défaut doivent être améliorées (surtout le store !). La procédure d’installation doit être simplifiée. Un outil de migration des données serait le bienvenu (pas simple comme sujet). Et au-delà de tout cela, le projet doit encore prouver sa pérennité !

Alors ? Qui se lance dans l’aventure ? 🙂