Cette année, c’était la seconde édition de Codeurs en Seine. Aux classiques tracks Java, Agile et Web, a été ajouté une track Innovation.

Voici les présentations auxquelles j’ai pu assister :

  • Plénière – Bienvenue & Keynote Bunkr : intéressant de connaitre le parcours et l’ascenssion d’une initiative locale.
  • Docker de “Zéro” à “Héros” : je n’ai pas appris beaucoup de choses mais cette présentation très bien ficelée m’a permis de confirmer ma vision des possibilités offertes par Docker et aussi d’organiser tous les concepts.
  • Management Hacking WTF?#@! : j’avoue que même si le discours était prenant (je n’ai pas vu le temps passer), je ne suis pas sûr d’avoir bien compris le message… :-/
  • L’analyse de code au service de la qualité : un retour d’expérience bien concrêt sur la mise en place de méthodologies et d’outils tel que Phabricator au cours de la vie d’un projet Agile.
  • Comment effectuer des tests d’intégrations sur vos applications mobiles ? C’est toujours intéressant de voir comment se déroule les tests chez les autres. Est-ce que le choix d’un outil de test cross-platform tel que Appium est pertinent quand on fait des tests spécifiques à chaque plateforme ?
  • Buffet
  • Scala, pourquoi et pourquoi pas ? C’est le créneau où il fallait aller voir Git++. Les ayant déjà vu, je prends enfin le risque de voir du Scala. J’ai décroché 2 minutes mais plutôt intensif et intéressant. Avec une ligne de code de fin qui envoie :
    scala> 10.EUR + 20.EUR
    Montant = Valide(30.0,EUR)
    
  • Keep it Simple, Stupid, my a** ! : Je ne m’attendais pas à ce genre de présentation plutôt récréative qui nous amène à prendre du recul sur la notion de simplicité.
  • TDD is not dead : Réponse un peu confuse et maladroite à un troll sur TDD is dead. Dommage car les orateurs semblent être de bons développeurs et praticiens du TDD.
  • Plénière – Extremist Programming : Je crois que c’est une session que j’avais raté à Devoxx 2014. Bien content d’assister à une session de rattrapage de cette séance bien déjantée qui ne se prend pas au sérieux ! 😉

Les points positifs :

  • c’est à Rouen
  • les intervenants de qualité et le contenu des sessions
  • un buffet chaud de qualité et en quantité
  • revoir quelques têtes

Les points négatifs :

  • arrivé trop tard pour avoir les goodies
  • une assistance parfois dissipée et peu discrête
  • la track Web avec des titres trop obscurs pour prendre le risque d’y assister
  • pas convaincu par les sujets que j’ai suivi sur la track Agile

Bravo à tous pour cet événement de qualité et gratuit ! Merci aux associations organisatrices, aux bénévoles, aux orateurs et à tous ceux sans qui Codeurs en Seine ne serait pas ce qu’il est. Et vivement l’année prochaine !