Il y a quelque temps, nous nous interrogions sur la prolifération des versions beta.

Il semble que ce soit plus que quelques cas isolés. En effet, de plus en plus de services sont mis en ligne en version beta. Malheureusement, la qualité stabilité de certain d’entre eux laisse à désirer.

C’est en faisant ce constat que Michael Arrington a écrit l’article Don’t Blow Your Beta qui a été repris par Ajaxian dans l’importance d’une bonne beta. Les recommandations qu’il fait sont presques toutes évidentes, néanmoins à la vue ou à l’utilisation de versions beta, il semble que cette lecture soit fortement recommandable.

Une version beta en devrait pas être distribuée publiquement. Elle ne devrait être accessible qu’à une sphère privée[1]. A partir du moment où un service (ou une application) est accessible à tout public, il devrait être versionné en 1.0. Ainsi les fournisseurs (ou auteurs) prennent leur responsabilité.

Notes

[1] Quelqu’un a-t-il déja entendu parlé des beta testeurs ?