La persistance relationnelle dans une application Java résume bien Hibernate.

Hibernate est un framework de mapping objet-relationnel ou de persistance objet des données. En d’autres termes il réalise le mapping entre des objets Java et une base de données relationnelle et assure la persistance.

Le 31 mars dernier, la version 3.0 d’Hibernate est sortie. Outre les avancées de cette nouvelle version, ce framework est très simple d’utilisation et impressionnant.

Il permet de réaliser un mapping entre les objets Java et la base de données. Ainsi, les classiques DAO se retrouvent nettoyés de tout code JDBC. Pour celà, il suffit de coder l’ensemble des JavaBeans qui représenterons les entités en base puis de paramétrer le mapping entre chaque JavaBean et la table concernée. Ensuite, l’API d’Hibernate est très simple. En quelques lignes de code, il est possible de charger un objet à partir de sa clé primaire, d’en créer un nouveau, de mettre à jour des objets, de les supprimer. Et tout cela en gérant des transactions ! Chaque requête peut être enrichie avec une expression SQL ou bien HQL

Cet outil permet de s’affranchir de la tâche fastidieuse du développement de l’accès aux données en base.

A noter que Hibernate a été écrit sous la responsabilité de Gavin King qui fait partie de l’équipe JBoss.