En testant ELK avec Docker Compose, je me suis rendu compte que la capacité de traitement de ma machine n’était pas pleinement utilisée par Docker Machine. Le processus de VirtualBox utilisait seulement 25% du CPU. Sur un Quad Core, cela laisse supposer qu’un seul CPU n’est affecté à la VM.

Après vérification dans l’IHM de VirtualBox, il s’avère que toutes les VM créées via docker-machine n’ont qu’un seul CPU et seulement 1Go de RAM. Docker Machine permet de changer ces valeurs lors de la création de la machine. Voici la commande pour affecter 3 CPUs et 2Go de RAM :

$ docker-machine create --driver virtualbox --virtualbox-cpu-count 3 --virtualbox-memory 2048

Maintenant, le processus de VirtualBox utilise entre 50% et 70% des ressources lors de l’intégration de données dans Elasticsearch avec Kibana. Ce qui est bien plus rapide !