Si vous commencez avec Vagrant, vous devez faire de nombreux essais et enchainner les vagrant destroy --force && vagrant up !

Cet outil est censé faire gagner du temps à tout le monde. Pourtant, votre consommation de café a sûrement augmenté. En effet, la configuration de vos VMs est automatisée. Votre tâche de création d’environnement de développement est donc plus rapide et plus robuste.

Cependant, l’étape de téléchargement des packages (via un gestionnaire de paquets tel que APT, Composer, NPM, etc…) reste toujours aussi longue. Votre accès à Internet n’est pas rapide ? Vous n’avez pas de proxy cache ? Heureusement, il existe le plugin vagrant-cachier qui permet de créer un cache pour vos gestionnaires de packages sur votre machine host pour vos VMs.

Installation

$ vagrant plugin install vagrant-cachier

Configuration

Vagrant.configure("2") do |config|
  config.vm.box = 'your-box'
  if Vagrant.has_plugin?("vagrant-cachier")
    config.cache.scope = :box
  end
end

Le premier provisionning prendra le même temps que d’habitude. En revanche, les suivants seront beaucoup plus rapides !