Je vais arrêter de m’excuser pour le retard… Je souhaite juste vous faire un retour rapide sur la réunion du mois de décembre du NormandyJUG.

Cette réunion a eu lieu comme lors de la précédente réunion à l’eXia/CESI. C’était une soirée assez variée puisque trois thèmes bien différents ont été abordés :

La présentation d’Android était faite pour les personnes qui ne connaissaient pas la plate-forme Android. Un état de l’art des différents smartphones a été fait. Puis l’environnement de développement a été décrit dans ses grandes lignes.

La seconde partie avait pour titre : “GWT avancé“. Malgré qu’il était mal en point, Youen a tenu à présenter la nouvelle version de GWT. Je vous passe le nouveau Development mode et l’UiBinder pour vous expliquer un peu la raison d’être de GWT 2.0 : l’optimisation des temps de chargement. En effet, une application GWT devient très vite très grosse. Or, toute l’application est chargée dès la première page. Ce qui peut alors prendre un certain temps. La communauté a demandé de trouver une solution à ce problème. Et Google a proposé une solution : le code splitting. Afin de pouvoir découper le code d’une application en plusieurs morceaux, il faut procéder à un découplage du code. C’est pourquoi l’Event Bus a été ajouté est recommandé dans GWT 2. Alors que nous avons l’habitude d’utiliser le modèle de conception MVC, l’Event Bus permet de mettre en place le modèle de conception : le MPV. Ce modèle donne les bonnes pratiques pour réaliser un couplage faible et donc de réduire les dépendances entre les composants.

Enfin, la dernière partie était une très bonne présentation de ce qu’est et permet de faire JSF. Je peux même dire que cette présentation de JSF 2.0 m’a presque réconcilié avec JSF. Je m’étais arrêté à la version 1.2 assez rapidement par déception. Je pense tout de même que ce framework reste à destination d’applications de type back-office.

Cette nouvelle réunion du NormandyJUG est passée à deux doigts de se transformer en réunion Google… Heureusement que JSF était là pour rattraper le coup ! 😉