Vous travaillez sous Eclipse ? Vous utilisez un serveur d’applications intégrant Tomcat tel que JOnAS ou JBoss ? Et l’accès aux données est fait via Hibernate (même encapsulé dans la couche EJB3) ? Et pour finir, votre application contient un module web ?

Si vous avez répondu par l’affirmative à la majorité de ces questions, vous devez bien connaitre le message suivant :

PermGen space

Ceci se produit après quelques déploiements à chaud de votre application et provoque le blocage de votre serveur d’application. Après une telle erreur, il ne reste plus qu’à tuer le processus du serveur (le script d’arrêt ne fonctionnant plus) puis à le relancer.

Après avoir investigué sur le sujet, il semble que l’utilisation de bibliothèques externes qui font du chargement dynamique de classe ne soit pas compatible avec le redéploiement car l’URLClassLoader de Tomcat garde des références sur des objets dont les classes ont été chargées dynamiquement lors de l’exécution. Ce qui empêche le garbage collector de faire correctement son travail. 😉

Or Hibernate utilise la bibliothèque CGLIB pour le chargement dynamique de classe (lazy=false).

Spécifique à la JVM Sun, le PermGen space est une zone mémoire qui contient tout ce qui n’est pas géré par le garbage collector; tout ce qui est relatif au classes (leur structure: méthodes, champs, annotations…), les champs static, les chaines littérales… On spécifie le PermGen space avec les propriétés -XX:PermSize=256m et -XX:MaxPermSize=256m par exemple. Plus on a de classes différentes plus il faut augmenter la taille de cette zone mémoire.

Pour résoudre le problème, enfin pour le repousser devrais-je dire, il est possible d’ajouter le paramètre suivant lors du lancement de votre serveur d’application : -XX:MaxPermSize=256m. La taille étant à définir selon votre utilisation. Par contre, il faut éviter de mettre le paramètre -noclassgc qui empêche le garbage collector de nettoyer l’espace du PermGen.

L’autre solution est d’utiliser la JVM d’IBM ou JRockit de BEA. Mais on ne fait pas de polémique ici. 😛